« Vegan » et « Cruelty free » : les nouveaux greenwashing ?

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui nous répondons à deux questions qui sont revenues plusieurs fois depuis que nous avons commencé à échanger avec vous.

Ce sont des sujets qui nous tiennent à coeur, et ils méritent un article de blog, plus long qu’une réponse déjà présente dans notre FAQ.

  • Nous nous sommes posé la question des messages à faire passer au moment où nous avons créé les produits (cf articles de blog sur le décryptage du packaging, allez voir, on vous dit tout !).
  • Alors quel choix de communication faire lorsque l’on décide d’un packaging ?
  • Qu’est-ce que ce packaging doit fortement revendiquer ?
  • Et surtout qu’a-t-on le droit de revendiquer ?

 

En matière de communication marketing, si l’on veut passer trop d’informations à la fois, le message devient confus.  « Choisir, c’est renoncer ! » m’a un jour appris un sage. Comme notre remarquable différence réside dans la sélection des matières premières de haute qualité, on a préféré insister là-dessus. C’est important pour nous de donner des clés de compréhension au consommateur.

Même si on ne revendique pas « vegan » ou « cruelty free », quelles sont les réponses à ces deux questions ?

Vos produits sont-ils Vegan ?

Oui car ils ne sont issus d’aucune matière animale.

Pour autant, nous n’avons pas apposé un quelconque logo pour en vanter les mérites végétalien ou « vegan » car ces logos sont payants et on est une petite entreprise ! Vérifiez par vous-même en lisant la liste des ingrédients de nos produits et vous verrez que nous n’en avons aucun d’origine animale.

 

Quelle est votre politique vis-à-vis des tests sur les animaux (produit fini et ingrédients) ?

Alors là, c’est plus « touchy » car la réglementation entre en compte. Nous avons indiqué sur nos packagings que « comme vous, nous sommes opposés au tests sur les animaux ». Cela avait pour but de rassurer, mais sans plus. Car nous ne souhaitions pas mettre plus en avant ce point par honnêteté intellectuelle. Pourquoi ?

En effet, vous savez certainement que la directive n° 2003/15 interdit la mise sur le marché de tous les pays membres de l’Union Européenne des produits cosmétiques contenant des ingrédients ou des combinaisons d’ingrédients qui ont fait l’objet d’une expérimentation animale. Ceci étant pour tous les produits finis et ingrédients sans exception depuis le 11 mars 2013. En tant que nouveau produit sur le marché, évidemment nous avons respecté la règlementation.

Selon l’article 20 du Règlement Cosmétique du 10 juillet 2013, il est d’ailleurs légalement interdit dans tout pays de l’Union Européenne, d’utiliser certaines allégations qui laissent entendre que le produit offre un bénéfice particulier alors qu’il est simplement en conformité avec la loi. L’argument selon lequel des produits de cosmétique et leurs ingrédients n’ont pas été testés sur les animaux tombe sous cette interdiction.

Alors pour contourner (peut-être aussi pour induire dans l’esprit des consommateurs un amalgame ?), certaines marques mettent en avant leur appartenance à certaines associations de défense des animaux, tel que le logo « cruelty free » de la PETA qui est un équivalent britannique de la SPA ou « leaping bunny » qui sont très sérieux au demeurant. Tel n’a pas été notre choix pour deux raisons :

  1. C’est inutile car nos produits sont de toute façon non testés sur les animaux 😻
  2. C’est encore un logo payant ! 🤑

Et voilà, on vous a tout expliqué. N’hésitez-pas à partager cet article s’il vous a plu !

L’équipe Pure Olive

© 2018 PURE OLIVE. Tous droits réservés. | Site réalisé par Charlotte JOURDAIN
Il n"y a aucun produit dans votre panier.